Comment réussir le copywriting

Le copywriting expliqué : formation gratuite (de A à Z )

Sommaire

Mon nom est Smith KD et je suis sur le web depuis 2017, à démarcher des personnes ci et là dans le but de vendre mes services et d’autres produits en affiliation.

Mais alors quoi ? Pourquoi devriez-vous prendre la peine d’écouter ce que j’ai à dire ici ? Après tout, si je dois avoir une quelconque crédibilité ici, je ferais mieux d’être capable de la montrer.

En fait, mon titre de gloire n’a PAS été celui de rédacteur publicitaire. Je suis un spécialiste du marketing sur Internet, et j’ai plutôt beaucoup de succès. J’ai créé plusieurs produits et services à succès qui continuent à me rapporter un revenu régulier à cinq chiffres chaque année.

Le copywriting

Quel est donc le rapport avec le copywriting ?

Voyez-vous, je suis un vrai marketer bon marché qui déteste dépenser de l’argent. Et quand j’ai appris qu’engager quelqu’un pour rédiger mon texte de vente (en 2017) pour mon premier produit allait me coûter 997 euros, j’ai dit “Je vois, mais non merci“.

Il n’était pas question de débourser une telle somme pour un produit dont je n’étais même pas sûr qu’il se vendrait. J’ai donc décidé que si je n’allais pas engager un rédacteur, il valait mieux que j’apprenne à rédiger des textes – et VITE !

Rappelez-vous, j’écrivais déjà depuis de nombreuses années, alors tout ce dont j’avais besoin, c’était de quelques conseils rapides pour rédiger des textes qui attirent le lecteur.

J’ai alors trouvé les livres les plus compliqués et les plus confus que j’aie jamais lus sur le sujet. J’ai entrepris de scruter les publicités des webmarketeurs à succès en vue de décoder le code de leur copywriting.

Pourtant, je ne pouvais m’empêcher de penser que tout ce processus pouvait être rendu beaucoup plus simple à comprendre. Je veux dire, si j’avais tant de mal à comprendre certains concepts, que dire de quelqu’un qui n’a jamais rien écrit de sa vie ?
Il devait y avoir un meilleur moyen.

J’ai donc pris toutes les informations que j’avais trouvées et j’ai étudié tous les textes de vente que je pouvais. J’ai pris des notes que même ma fille pouvait comprendre.

J’ai ensuite mis ce que j’avais trouvé à l’épreuve.

En laissant de côté tout le charabia, j’ai écrit mon premier texte de vente et l’ai remis à mon meilleur affilié. Il s’est retourné et a fait le succès de mon premier produit.

Pourtant, je n’étais pas un expert. Mon texte de vente a simplement utilisé les mêmes méthodes de publicité que celui des gourous, spécialistes du marketing sur Internet.

Dans cet article, je vais simplement vous exposer en français élémentaire les bases du copywriting, qui ont fait le succès de mes produits et services en ligne.

Vous serez capable d’écrire un texte de vente assez bon pour apporter des ventes cohérentes pour tout ce que vous promouvez.

Et si vous décidez d’en faire votre métier et devenir copywriter freelance, vous n’aurez aucun mal à demander 1 500 à 2 000 euros pour commencer.

Au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience et que vous ferez vos preuves en tant que rédacteur, vous pourrez demander des honoraires plus élevés.

L’essentiel est de commencer par une base solide. Et c’est ce que cet article vous donnera, sans avoir à débourser des milliers d’euros en honoraires de conseil et sans avoir à lire des livres sur le sujet qu’il faudrait une équipe d’experts en hiéroglyphes pour déchiffrer.

Sans plus attendre, passons au sujet de la rédaction de textes de vente qui convertissent.

Mais d’abord,

Le copywriting

Qu'est ce que le copywriting ?

Le copywriting est une technique exclusive qui vous permet de promouvoir des produits, des événements spéciaux, des personnes ou des entreprises. Il est considéré comme l’un des éléments les plus importants de toute stratégie de marketing. C’est l’outil qui permet à votre entreprise de se promouvoir. 

Comment faire un bon copywriting ?

Indépendamment de l’entreprise que vous avez, de la diversité des produits et des services que vous proposez, vous devez respecter plusieurs règles importantes. Bien que la rédaction ait changé au cours de la dernière décennie en raison de l’utilisation généralisée d’Internet, certaines règles fondamentales restent applicables.

Aussi simple qu’il puisse paraître, le copywriting doit comporter plusieurs éléments essentiels. Tout d’abord, il doit comporter un titre intriguant et attrayant qui incite le visiteur à aller plus loin dans la page. Il doit contenir des sous-titres qui reprennent les principales caractéristiques du titre.

La partie la plus importante est sans aucun doute le corps du texte qui relate les principaux points de votre texte. Il doit être facile à lire, structuré logiquement et cohérent.

Un contenu rédactionnel idéal doit mettre en évidence les avantages du produit, son caractère unique et indiquer clairement les raisons pour lesquelles vos visiteurs devraient vous acheter.

Il ne faut pas oublier qu’il existe de nombreuses autres personnes, entreprises et sites web qui vendent des produits et services identiques aux vôtres. Pour réussir, vous devez vous démarquer de la foule.

Cette technique s’applique aussi bien à la rédaction hors ligne qu’en ligne et, si elle est réalisée de manière professionnelle, elle conduit à l’augmentation du trafic sur votre site Web.

Lorsque vous rédigez une lettre de vente, n’oubliez pas que l’un des éléments les plus importants du contenu est la persuasion.
Il faut persuader vos visiteurs de prendre des mesures supplémentaires pour effectuer un achat chez vous plutôt que chez votre concurrent. Si les principes de la persuasion, de l’action, du désir et de la motivation sont appliqués dans votre rédaction, vous pouvez être sûr que les résultats seront positifs.

Le copywriting est la rédaction de textes de vente destinés à convertir les prospects en clients. Il incite le lecteur à passer une commande, à demander des informations sur un produit ou un service, etc.

L’objectif principal est de motiver le lecteur à entreprendre une action spécifique.

Rien de mieux qu’un exemple pour vous illustrer ce paragraphe précédent. Regardez cet exemple :

Copywriting exemple 1 :

Voici un exemple de copywriting parfait pour illustrer ce que je veux que vous compreniez alors suivez attentivement. Je suis tombé sur ce texte de vente il y a quelques semaines :

Je m’adresse à vous pour vous informer de la machine à laver vraiment formidable que j’ai mise au point.

Tout d’abord, je sais qu’elle est merveilleusement formidable parce que j’ai passé des années à étudier des machines à laver de toutes sortes. J’ai ensuite élargi mon champ de recherche et de développement (R&D) pour y inclure toutes sortes de machines à laver commerciales, et j’en suis venu à connaître tous les secrets possibles de ce qui fait sortir la saleté des endroits les plus inconcevables.

Aujourd’hui, DIX ANS PLUS TARD, je suis prêt à vous faire savourer les fruits de mon dur labeur. J’ai développé le lave-linge EZ WASHER. Je dois vous dire qu’elle fera pâlir toutes les autres machines à laver que vous avez jamais vues.

Trouvez-vous quelque chose à redire à cet texte publicitaire ? Presque tout est faux.

Le texte est centré sur l’auteur et ne s’adresse pas au client. Il utilise également des termes techniques – “R&D” pour recherche et développement. Il s’agit d’un terme industriel, qui peut en fait irriter certains clients potentiels.

Nous n’avons aucune idée de ce à quoi correspondent les 10 années de travail. On ne nous parle pas non plus de caractéristiques exceptionnelles. L’auteur se contente généralement de vanter l’excellent travail qu’il a accompli.

Le copywriting parle de tout ce qu’il a fait au cours des dix dernières années et non de ce que je vais obtenir ou du moins de ce que je peux attendre.

Avant de commencer à rédiger une lettre de vente, vous devez également essayer de vous mettre à la place du client potentiel.

Pensez à comment vous traitez les messages non désirés que vous recevez. La plupart de ces messages, sinon toutes, vont à la poubelle. En fait, vous ne prenez même pas la peine d’ouvrir certains d’entre eux.

Par où commencer le copywriting ?

Croyez-le ou non, c’est la partie la plus difficile. La plupart des gens, lorsqu’ils se lancent dans la rédaction d’un texte, ne savent pas par où commencer. La tâche qui les attend est au mieux énorme, au pire impossible.

Ce que je vais faire dans ce chapitre, c’est vous donner un plan simple, ou une liste de contrôle, de l’endroit où commencer et des étapes à suivre pour faire votre copywriting. La méthode utilisée par les plus grands entrepreneurs à succès.

Je vous conseille vivement de l’écrire ou de l’imprimer, car il s’agit du processus que vous suivrez lorsque vous rédigerez un texte, quel que soit le produit :

Infographie exemple contenant un plan étape par étape pour faire un bon copywriting

Étape 1 – Connaître son produit;
Étape 2 – Étudier le marché;
Étape 3 – Compiler une liste de points pour le produit;
Étape 4 – Réfléchir à un titre;
Étape 5 – Réfléchir à un paragraphe d’introduction;
Étape 6 – Créer des sous-titres pour poursuivre le texte;
Étape 7 – Rassembler les documents de preuve et de crédibilité;
Étape 8 – Recueillir des témoignages;
Étape 9 – La garantie;
Étape 10 – Les bonus;
Étape 11 – Le prix;
Étape 12 – Résumer ce que le client reçoit;
Étape 13 – Créer votre appel à l’action;
Étape 14 – Construire votre PS.

C’est en gros ce à quoi se résume tout texte de vente et nous allons couvrir chacun de ces éléments en détail, ensemble dans cet article. Une fois que vous comprenez chaque élément, tout ce que vous aurez besoin à l’avenir est cette liste de contrôle à vos côtés et vous serez en mesure d’écrire le texte pour à peu près n’importe quel produit que vous pouvez penser.

Si vous regardez à peu près n’importe quel texte publicitaire conversion supérieure sur l’Internet aujourd’hui, vous constaterez qu’ils ont tous cette structure en commun. Il y a une raison à cela. Elle fonctionne.

Des études ont été faites pour montrer que cela fonctionne . Il n’y a donc aucune raison de réinventer la roue ici. Faites simplement ce que tout le monde fait et vous aurez un texte de vente qui fera l’affaire. En fin de compte, c’est l’essentiel.

Passons alors à la première étape de notre processus :

Le guide du copywriting :

Étape 1 – Connaissez le produit

Cette étape s’applique que vous rédigiez un texte pour votre propre produit ou pour celui d’un client. En effet, très souvent nos produits contiennent plusieurs parties qui ne sont pas de nous. Pour cela, une fois terminé vous devez réviser votre produit vous même, afin de le maîtriser à 101%.

Pourquoi faire cela ?

Croyez-le ou Non, une grande partie de votre texte de vente, va provenir du produit lui-même. C’est particulièrement vrai pour les produits qui contiennent un certain nombre d’exemples ou qui sont très descriptifs.

Une autre raison pour laquelle vous devez reparcourir votre produit est de vous faire une idée de la façon dont le texte de vente va se dérouler.

Souvent, le copywriting dicté par le produit, surtout si le produit est un processus étape par étape. Par exemple, une formation guide étape par étape.

Pendant que vous parcourez votre produit une dernière fois, prenez des notes sur les points clés. Vous allez ensuite utiliser ces points clés pour une grande partie de votre copywriting.

Plus il y a de points clés, plus le copywriting sera long. 

Une fois que vous avez reparcouru votre produit et pris des notes, il est temps de passer à l’étape suivante.

Connaitre son marché pour réussir le copywriting

Étape 2 – Étudiez le marché

Beaucoup de personnes pensent qu’une fois qu’on a son produit, on peut immédiatement se mettre à écrire le texte. Après tout, vous savez tout ce qu’il y a dans votre livre ou formation, n’est-ce pas ? Il ne vous reste plus qu’à en parler, non ?

Pas du tout !

Connaître le produit n’est que la moitié de la bataille. Pour rédiger le texte publicitaire le plus efficace possible, vous devez également comprendre le marché cible. Vous devez comprendre ce que ces personnes recherchent.

Quels problèmes rencontrent-ils ? Quelles solutions recherchent-ils et pourquoi ?

Prenons l’exemple du copywriting pour les nuls. Les gens ne veulent pas apprendre le copywriting pour le simple plaisir de pouvoir le faire.

Ils veulent peut-être l’utiliser pour commercialiser leurs produits et services. Peut-être veulent-ils écrire des articles plus convaincants, ou le vendre comme service à d’autres personnes.

Le fait est qu’ils ne se soucient pas vraiment d’être capables d’écrire des textes de ventes convaincants. Ce qu’ils veulent, ce sont les avantages qu’ils tirent du copywriting.

Si vous ne retirez rien d’autre de cet article, retenez ceci. Personne ne se soucie de la chose qu’il achète en soi. Ce qui les intéresse, c’est ce que la chose qu’ils obtiennent va faire pour eux après l’avoir achetée. Ils recherchent des avantages.

Il en va de même pour les caractéristiques d’un produit. On ne se soucient pas des caractéristiques d’un produit. On ne se soucient pas de savoir s’il est bien brandé ou si le président de la république l’a validé.

Ce qui intéresse, ce sont les avantages qu’on va retirer du produit. Si vous comprenez cela, vous êtes à 50% sur la voie de devenir un rédacteur capable de convertir ses textes en ventes.

On en arrive à la question clé :

Comment étudier votre marché pour réussir le copywriting de votre produit ?

Il existe de nombreuses façons de le faire. Je vais vous présenter les principales et les plus simples d’entre elles. Ce sont aussi les plus efficaces.

  • La première façon d’étudier votre marché, et la plus simple, est de visiter des forums et groupes.

Croyez-le ou non, chaque niche a un forum ou un groupe Facebook, où vous pouvez vous rendre. Dans ces groupes, vous trouverez des membres qui parlent des choses qui sont les plus importantes pour eux.

En lisant simplement les messages, vous aurez une très bonne idée des problèmes que rencontrent ces personnes et des solutions qu’elles recherchent. Mais surtout, vous découvrirez en quoi ces problèmes les rendent folles.

Par exemple, revenons à notre problème de copywriting. Nous savons déjà que les gens veulent apprendre le copywriting afin de pouvoir l’utiliser pour commercialiser leurs produits ou le vendre directement. Mais quels sont les problèmes qu’ils rencontrent ? Quel est vraiment le point de friction ?

Ce que vous allez découvrir, si vous faites des recherches, c’est que les gens se plaignent qu’il faut tout simplement trop de temps pour écrire un texte de 500 mots. Certains se plaignent que cela prend jusqu’à deux heures ou plus pour un processus qui ne devrait pas prendre plus de 15 minutes.

Leur principale plainte est donc que le processus leur prend trop de temps et qu’ils veulent un moyen de le raccourcir.

Une autre plainte que vous pourriez trouver est qu’il est trop difficile de rechercher des modèles pour les textes de vente. Peut-être se plaignent-ils de ne même pas savoir où aller pour faire leurs recherches.

Ainsi, lorsque vous faites votre copywriting, vous évoquez ces questions et montrez à l’acheteur potentiel comment votre produit apporte une solution à son problème.

Rédigez des articles en 15 minutes ou moins;
Découvrez le guide étape par étape du copywriting pour les nuls; Et ainsi de suite…

La clé est de comprendre quelle est la douleur du marché cible. Pourquoi souffrent-ils ? Quelle est la cause de cette douleur ?
C’est là qu’il faut comprendre pourquoi les gens achètent des produits. Si nous y parvenons, nous comprendrons mieux comment pousser les gens à bout dans notre copywriting.

Voici les principales raisons pour lesquelles les gens achètent des produits :

Si vous jetez un coup d’œil à cette liste, vous remarquerez que la plupart de ces produits font appel à un niveau émotionnel. Il est rare que l’on achète quelque chose parce qu’on en a besoin. Les gens achètent des choses parce qu’ils en ont envie.

Les émotions sont si puissantes dans nos vies et, dans la plupart des cas, ce sont ces émotions qui dictent nos habitudes d’achat.

Je vais vous donner un exemple parfait :

Je suis un bourreau de travail. Je l’admets. Mais de temps en temps, je suis un peu agité et j’ai besoin de me détendre. Je fais de la boxe, mais je ne pas le faire tout le temps comme je le veux à cause de mon emploi du temps

J’ai donc besoin de faire quelque chose qui me détende  dans l’immédiat. Comme j’aime les jeux vidéo, je viens d’en acheter un nouveau pour m’occuper un peu quand je n’ai pas envie de travailler.

Avais-je besoin du jeu vidéo ? Non, je le voulais. C’était un achat purement émotionnel. Ça m’a fait me sentir mieux.
Et c’est cela, en fin de compte, qui compte.

Votre marché cible cherche à faire un achat parce qu’il pense que cela va le rendre heureux. Qu’il s’agisse de l’achat d’un livre d’écriture d’articles afin de gagner plus d’argent pour acheter plus de choses qu’il veut, ou d’un remède contre l’acné afin de pouvoir inviter la jolie fille ou le joli garçon qui vit à côté.

Personne ne se soucie du stupide tube d’acné libre ou de quoi que ce soit d’autre. Ils ne se soucient même pas tellement de se débarrasser de leur acné. Ce qui les intéresse, c’est d’obtenir ce rendez-vous et ils pensent que s’ils ne se débarrassent pas de leur acné, ce rendez-vous n’aura pas lieu.

Nous avons parlé d’aller sur des forums et les groupes Facebook pour votre recherche de marché cible.

  • Cherchez votre marché cible sur Amazon et lisez certaines des critiques pour les produits connexes au votre.

Lorsque les gens écrivent des critiques sur des produits, ils écrivent généralement ce qu’ils aiment du produit et comment il les a aidés, ou s’ils n’ont pas aimé le produit, pourquoi ils ont été déçus et ce qu’ils recherchaient. Cela vous donnera également une très bonne idée du type de solutions que ces personnes recherchent.

Ce qu’il y a de bien avec Amazon, c’est que beaucoup des meilleurs produits d’une niche ont des centaines d’avis. C’est plus qu’assez pour vous permettre de déterminer le seuil de douleur de ce marché cible.

Une fois que vous avez terminé vos recherches, l’étape suivante consiste à revenir à votre produit et à commencer à compiler des puces.

Le guide du copywriting

Étape 3 – Les listes à puces

Les meilleurs rédacteurs le savent et c’est pourquoi ils consacrent tant de temps aux puces.

Mais qu’est-ce qu’ils savent exactement ?
Les listes à puces vont presque écrire le copywriting à votre place. C’est vrai, et voici pourquoi.

Si vous parcourez le produit et notez chaque caractéristique clé, vous constaterez que vous pouvez écrire un paragraphe sur chacune d’elles. La raison en est très simple. Les caractéristiques clés, ou ce que nous appelons les listes à puces, représentent les principaux arguments de vente du produit.

C’est “le pourquoi du pourquoi” qui nous fait acheter. N’oubliez pas que la plupart des achats sont basés sur des émotions, mais ces émotions sont déclenchées par ce que le produit promet de faire.

Par exemple, prenons le cas d’un produit sur le copywriting. Voici quelques-uns de ses points, tous tirés du produit lui-même.

  • Comment écrire le copywriting n’importe quel produit en 30 minutes ou moins,
    C’EST GARANTI…
  • Les 4 choses que vous ne devez JAMAIS faire lorsque vous écrivez un texte de vente…
  • Découvrez ma FORMULE MAGIQUE en 5 étapes pour écrire des textes de ventes qui ont plus de 50% de taux de conversion

Il pourrait y avoir beaucoup d’autres points dans une telle page de vente, mais je vais m’arrêter sur ceux-ci. Ils ont tous été rédigés à partir des informations réelles contenues dans le produit lui-même.

Comment bien utiliser les listes à puces dans le copywriting

Les listes à puces peuvent être décomposées en caractéristiques et avantages. Et vous devez bien comprendre la différence entre les deux, car ce n’est pas la même chose.

La meilleure façon d’illustrer la différence entre une caractéristique et un avantage est de donner des exemples.

Caractéristique : Notre gadget est fabriqué en acier massif.
Avantage : notre gadget durera cinq fois plus longtemps que le gadget leader.
Caractéristique : Notre ordinateur est équipé d’un double processeur Pentium et de 4 gigas de mémoire vive.
Avantage : Vous serez en mesure d’effectuer vos tâches informatiques plus rapidement et plus facilement.
Copywriting: Mon livre sur le copywriting vous montrera un processus étape par étape.
Avantage : vous passerez moins de temps à écrire, ce qui vous permettra de faire d’autres choses.

Voyez-vous la différence entre une fonctionnalité et un avantage ?

Une caractéristique est quelque chose que le produit possède.
Un avantage est quelque chose que le consommateur obtient en utilisant le produit.

Les listes à puces peuvent être l’un ou l’autre, et oui, les deux sont importants. Mais en fin de compte, vous devez vous concentrer davantage sur les avantages que sur les caractéristiques.

Il y a toutefois une façon de procéder.
Vous devez d’abord présenter les caractéristiques de votre produit. Parce que cela suscitera l’intérêt du prospect.

La compilation des puces est un processus très simple. Et un produit bien créé rendra ce processus encore plus facile.

Étape 4 – Le titre, élément fondamental de tout le copywriting

Si vous me mettez un fusil sur la tête me demandez quelle est la partie la plus importante de votre texte de vente, je répondrai assurément le titre.

Pourquoi le titre est-il si important ?

En tant que personne ordinaire, sans aucune connaissance en copywriting, vous pouvez probablement répondre à cette question par vos propres actions dans la vie quotidienne.

Combien de fois êtes-vous allé sur Youtube avec l’intention de rechercher quelque chose, et vous retrouver un quart d’heure plus tard entrain de regarder la nouvelle vidéo qui fait le buzz de l’actualité ?

De plus, pensez-y. Non seulement vous y êtes connecté pour autre chose, mais encore vous n’avez pas vu le contenu de la vidéo buzz avant de la lancer. La seule chose que vous avez vue, c’est le titre et c’est à partir de ce titre que vous avez fait votre choix.

Les statistiques ne mentent pas. Des études montrent que 80 % de tous les achats en ligne effectués par le biais d’un texte de vente sont effectués sur la base du titre.
En d’autres termes, si votre titre n’est pas à tomber par terre, vous perdez environ 80 % de votre chiffre d’affaires.

Pour cela, outre le temps consacré à l’élaboration des puces, les copywriters passent plus de temps sur les titres que sur toute autre partie du texte. En fait, tous les bons copywriters proposent plusieurs titres et les testent les uns par rapport aux autres pour essayer de trouver le meilleur.

Cela nous amène à la question à 64 000 euros.

Qu’est-ce qui fait un bon titre dans le copywriting ?

Un bon titre est un titre qui fait vendre. Si cela signifie qu’il faut trouver un titre tel que “Votre mère approuve ce produit“… et si ce titre fait vendre, alors c’est un bon titre.

Il peut y avoir des marchés cibles qui répondent à ce genre de titre. Peut-être y a-t-il des consommateurs potentiels qui cherchent l’approbation de leurs parents pour quelque chose. En leur disant que leur mère approuve le produit, ils peuvent très bien réfléchir plus sérieusement à l’achat.

Ce que j’essaie de dire, et c’est ce que vous devez retenir, c’est que vous ne pouvez pas condamner ou approuver un titre uniquement sur la base du titre lui-même. Vous devez l’examiner dans le contexte de votre marché cible.

1ère méthode pour rédiger un bon titre qui vend :

La première façon de créer un titre pour votre produit, et probablement la plus simple, est de choisir la seule chose que votre produit promet au consommateur et d’utiliser cette seule chose comme titre.

Par exemple, le titre qu’on peut utiliser pour une formation sur le copywriting pourrait être : 

Ecrivez des textes géniaux en 30 minutes qui vendent vos produits !

Vous dites ainsi aux gens que s’ils achètent votre produit, ils pourront écrire des textes en 30 minutes et vendre leur produit. Ce titre va certainement inciter à consulter le reste de votre texte pour voir de quoi il s’agit. C’est à ce moment-là que vous donnez les détails.

Mais si le titre ne prend pas à la gorge, il n’y a pas de détails à atteindre car ils fermeront votre page plus vite qu’une balle de revolver.
En fait, des tests ont montré que vous avez entre 3 et 5 secondes pour attirer l’attention d’une personne avec votre titre afin de l’inciter à lire le reste de votre texte. Si votre titre n’attire pas l’attention de la personne aussi rapidement, elle partira aussi vite.

Pensez-y. Prenez un chronomètre et comptez le temps qu’il vous faut pour lire le titre ci-dessus. Il me faut environ 4 secondes et je suis un lecteur moyen.

Voilà, c’est tout. C’est tout le temps que vous avez. Ne le gaspillez pas.

2ème méthode pour rédiger un bon titre  :

Une autre façon de trouver un titre est de poser une question. Nous sommes tous captivés par les questions. Soyons francs, lorsque quelqu’un vous pose une question, vous êtes presque obligé d’y répondre, à moins que le sujet ne vous intéresse absolument pas.

Mais si c’est le cas, que devez-vous faire  sur la page de vente de toute façon ?

N’oubliez pas que les personnes qui viennent lire votre texte de vente ont été préalablement préqualifiées par une annonce quelconque. Vous savez donc au moins que vous atteignez votre marché cible. Si ce n’est pas le cas, vous devez sérieusement réévaluer vos méthodes de marketing. Mais c’est une toute autre histoire.

Voici un exemple d’un titre de question puissant.

Si je pouvais vous montrer un moyen de gagner des milliers d’euros par mois sur le pilote automatique… Cela vaudrait-il 5 minutes de votre temps ?

La première chose, c’est que vous montrez à quelqu’un comment, non seulement gagner de l’argent, mais aussi le faire en pilote automatique. Puis, en plus de cela, vous lui dites, sous la forme d’une question, que cela ne lui prendra que 5 minutes de son temps pour découvrir comment.

Vous promettez ainsi des milliers d’euros (un revenu important) pour un minimum de temps à investir pour apprendre comment (commodité du temps), ce qui les oblige presque à poursuivre la lecture.

3ème méthode pour rédiger un bon titre vendeur

Une autre approche de la rédaction des titres en copywriting est celle de la déclaration percutante. Dans ce cas, vous ne posez pas de question mais faites une déclaration tellement audacieuse qu’elle semble presque trop belle pour être vraie.

En prenant le même titre de question, nous pouvons le modifier légèrement et le transformer en une déclaration.

Découvrez comment gagner des milliers de dollars par mois TOTALEMENT en pilote automatique !
Vous n’êtes qu’à 5 minutes du secret !

C’est essentiellement le même message, juste présenté comme une déclaration. Les faits sont cependant toujours les mêmes. Vous remarquerez que nous avons commencé le titre par un mot-clé, “Découvrir”.
C’est probablement l’un des mots-clés les plus puissants de tout le copywriting.

Tout ceci a été testé et approuvé par les experts. Comme je l’ai dit, ne réinventez pas la roue. Faites simplement une meilleure roue.

4ème méthode pour rédiger des titres percutants

Une autre approche de la rédaction des titres consiste à présenter l’offre. En d’autres termes, disons que vous offrez une adhésion d’essai gratuite pour un site. Vous pourriez utiliser un titre comme celui-ci…

Accédez à 1 million de MP3 pendant 30 jours gratuitement !”

Si vous êtes un amateur de musique et que vous téléchargez des fichiers mp3 sur Internet, comment pouvez-vous résister à une telle offre ? Il est certain que vous allez au moins vouloir lire la suite et voir ce que vous obtenez.

Bien sûr, il y aura un prix à payer pour l’adhésion. Peut-être que les téléchargements sont limités, ou que vous ne pouvez jouer qu’en ligne. Mais quand vous voyez le catalogue de ce qui est disponible, il y a de fortes chances pour que vous optiez pour le service payant.

Lorsque vous réfléchissez à un titre, pensez à ce que vous diriez à quelqu’un dont vous essayez d’attirer l’attention et qui est en train de s’éloigner de vous.

Que feriez-vous ? Allez-vous dire calmement quelque chose comme “S’il vous plaît, ne partez pas” ?

Non, vous allez crier à tue-tête : “Si tu t’en vas, tu ne sauras JAMAIS ce que je sais sur...” et vous pouvez remplir les blancs.

Dans la plupart des cas, cette personne va faire demi-tour et revenir vers vous pour entendre ce que vous avez à dire.

Ce titre doit être criant sur votre page de vente. Il doit s’agir d’une question de vie ou de mort. Alors n’ayez pas peur d’être outrancier avec vos titres. Parfois, les titres les plus scandaleux sont les plus efficaces.

5ème méthode pour rédiger de bons titres  :

Une autre méthode de rédaction des titres est ce qu’on peut appeler le “titre douleur/plaisir”. Il s’agit de souligner la douleur d’une personne dans le titre et, en même temps, de lui montrer comment vous allez supprimer cette douleur.

N’oubliez pas que les gens achètent des produits parce qu’ils veulent résoudre un problème ou se sentir mieux. Eh bien, lorsque vous souffrez, vous ferez tout pour vous sentir mieux.

Voici quelques exemples de titres qui utilisent la tactique douleur/plaisir.

Vous souffrez du syndrome du côlon irritable ? Découvrez un traitement naturel qui guérit votre IBS en 2 semaines !
Vous avez 20 000 euros ou plus de dettes de cartes de crédit ? Nous allons vous en sortir en 6 mois ou moins !” “Fumer des cigarettes vous tue ? Nous vous ferons arrêter en 30 jours, c’est garanti !

Je peux continuer, mais je pense que vous avez compris. Vous pointez du doigt la douleur de la personne et, immédiatement après, vous lui donnez la solution, ou vous lui fournissez le point de plaisir.

6ème méthode pour rédiger des titres percutants 

La méthode suivante est utilisée par les rédacteurs pour trouver des titres est l’offre percutante. Par exemple, jetez un coup d’oeil à ce titre.

Je vous donnerai 500 € de conseils juridiques… GRATUITS !

Si vous cherchez un avocat et que vous voyez un titre comme celui-ci, n’allez-vous pas sauter dessus ?

Maintenant, vous vous demandez probablement pourquoi quelqu’un ferait une telle offre ? Eh bien, connaissant beaucoup d’avocats, je peux répondre à cette question. C’est parce que 500 € de conseils juridiques ne représentent pas beaucoup de temps en heures.

La plupart des clients ont besoin de beaucoup plus de temps que cela et finiront par engager l’avocat. Cela vaut la peine pour l’avocat de faire cette offre étant donné la possibilité d’un salaire beaucoup plus important.

7ème méthode pour rédiger un titre percutant dans le copywriting

Une autre méthode utilisée par les rédacteurs pour trouver des titres est le témoignage.
Par exemple, jetez un coup d’œil à ce titre.

Mon acné a complètement disparu après seulement 3 jours d’utilisation d’Acne-Be-Gone

C’est un témoignage assez puissant, surtout si vous souffrez d’acné. Combien de personnes seront capables de ne pas essayer ce produit ? Elles vont certainement lire le texte.

Les témoignages font partie des titres les plus puissants que vous pouvez utiliser, car ils montrent que d’autres personnes s’extasient sur votre produit.

  • L’avertissement est une autre excellente méthode pour trouver des titres. Jetez un coup d’œil à ces titres :

Avertissement ! Ne pas lire ceci peut vous coûter 2 000 € ou plus en assurance automobile“.
Avertissement ! Votre eau potable vous tue !
Avertissement ! Votre maison est en train de s’effondrer en ce moment même“.

Vous pouvez presque deviner quelles entreprises peuvent utiliser ces titres. La première est très probablement une entreprise qui propose de meilleurs tarifs d’assurance automobile. La deuxième est très probablement une entreprise qui vend de l’eau en bouteille ou des systèmes de filtration d’eau.

La troisième est probablement une entreprise qui vend des services d’inspection des habitations ou de prévention des parasites… et peut-être aussi une entreprise de réparation des habitations.

Il y a plusieurs options ici.
Si le marché est correctement ciblé, ces titres devraient être très efficaces pour générer des ventes. Ils devraient certainement inciter le reste du texte à être lu.

Avant de fermer ce chapitre, je ne peux pas insister assez sur ceci : assurez-vous que vos titres sont les meilleurs qu’ils peuvent être pour n’importe quoi dont vous faites la promotion. Assurez-vous de trouver au moins 5 titres pour votre copywriting et testez-les tous pour voir lequel convertit le mieux.

L’étape suivante du processus de rédaction consiste à penser à un paragraphe d’introduction.

Étape 5 – Le paragraphe d’introduction du copywriting

Le paragraphe d’introduction n’est en fait que la continuation de votre titre. Vous venez de prendre votre lecteur à la gorge et de l’entraîner dans votre texte. Imaginez donc que vous fassiez cela et que vous débouchiez sur quelque chose comme…

Cher ami :
Puis-je avoir un moment de votre temps pour vous montrer… S’il vous plaît !

Cette approche a tué plus de textes publicitaires qu’Al Capone n’a tué d’agents fédéraux. Une fois que vous avez capté l’attention de votre lecteur, vous devez la garder.

Jetons un coup d’œil à un exemple de paragraphe d’introduction pour une formation pour gagner de l’argent :

Je n’avais pas de travail… pas de chance… et pas d’argent. Si j’avais eu un pistolet dans la maison, je l’aurais mis sur ma tête et j’aurais lentement pressé la détente… J’ai perdu mon emploi pour cause de maladie… j’avais des factures jusqu’au cou… une fille qui allait bientôt entrer à l’université… et aucun espoir en vue.

Analysez bien ce paragraphe. La clé ici est de commencer l’histoire d’une manière qui attire encore plus l’attention du lecteur. Pas de “Cher(e) ami(e)“, de “De la part de” ou d’autres conneries du genre.

La seule chose que vous devez comprendre en tant que rédacteur, c’est que chaque mot doit compter. Si vous lisez une ligne et qu’elle ne vous fait pas ressentir quelque chose, alors débarrassez-vous-en. Votre lecteur a une capacité d’attention limitée. Vous ne pouvez pas perdre de temps avec une prose fleurie.

Petit guide du copywriting : Comment rédiger un bon paragraphe qui vend :

Voici quelques méthodes que vous pouvez utiliser pour rédiger des paragraphes percutants. Il n’est pas nécessaire que vos premiers paragraphes contiennent tous ces éléments, mais ils doivent en contenir au moins un ou deux.

Méthode 1 – L’histoire fascinante

Racontez une histoire vraie convaincante à laquelle ils peuvent s’identifier, comme je l’ai fait dans mon texte. Cette méthode est particulièrement efficace si votre titre utilise la même technique.

En général, il est préférable que le titre et le paragraphe d’introduction soient similaires afin que l’un s’intègre à l’autre. D’ailleurs, l’ensemble de votre texte de vente doit être fluide.

Méthode 2 – L’offre convaincante

Faites une offre convaincante et présentez la dès le départ. Inutile de tourner autour du pot. Si vous offrez un an de suivi pour le prix d’un dîner en ville, dites-le dès la première phrase.

La clé de cette ouverture est de poursuivre avec les détails et les avantages de votre offre.

Méthode 3 – La question

Posez une question et obligez le lecteur à y répondre. Par exemple, vous pouvez demander quelque chose comme “Souhaitez-vous augmenter vos bénéfices de 817 % en seulement 30 jours ?“.

Naturellement, la réponse à cette question sera oui. Pour qu’ils découvrent comment faire, ils devront lire le reste du texte.

Méthode 4 – La garantie

Mettez votre garantie en avant. Par exemple, vous pouvez dire. “Je vous rembourse le triple de votre argent si ma crème contre l’acné ne guérit pas votre acné en 3 jours ou moins.”

Cela fait plus d’une chose. Tout d’abord, elle indique que l’acné de la personne sera guérie, ce qui est ce qu’elle recherche. Cela permet également d’éliminer tout risque pour le client.

S’il n’est pas satisfait des résultats, vous lui promettez de lui rendre le triple de son argent. Il est difficile de refuser une telle offre.

Méthode 5 – Le témoignage

Si votre titre est un témoignage, vous pouvez utiliser un témoignage similaire dans votre paragraphe d’introduction. Je n’utiliserais pas exactement le même, car les témoignages doivent rester intacts, mot pour mot.

Si vous utilisez cette méthode, choisissez un témoignage différent pour votre paragraphe d’ouverture. Vous pouvez même le faire suivre d’autres témoignages. 


La clé du paragraphe d’ouverture est d’avoir le même impact que le titre. La seule vraie différence est la mise en forme.

L’étape suivante concerne les sous-titres et le reste du texte qui suit.

Comment réussir le copywriting

Étape 6 – Les sous-titres dans le copywriting

Une fois que vous avez terminé le paragraphe d’introduction, qui est essentiellement une mise en place pour le reste, ce qui suit est simplement le reste du texte. Afin de faciliter la rédaction du reste du texte de vente, il faudra utiliser des sous-titres.

Le but principal est de regrouper le texte en petits morceaux, afin de faciliter la lecture et inciter davantage de personnes à lire, sinon tout le texte, du moins une partie de celui-ci.

La règle générale est que pour chaque “page de texte de vente”, vous ayez un sous-titre.

Pour déterminer ce qu’est une page de texte de vente, vous pouvez copier votre texte en intégralité dans un document Word. Ainsi vous aurez un aperçu des textes qui font une “page”. Donc, pour chacune de ces pages, il doit y avoir un sous-titre.

Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser les sous titres pour mettre en valeur les parties du texte auxquelles vous voulez que le lecteur prête attention.

Copywriting exemple :

Prenons un exemple fictif pour que vous puissiez voir, visuellement, de quoi je parle. Dans notre exemple fictif, nous allons utiliser la page de vente du remède contre l’acné.

Notre titre sera le suivant :
Guérissez votre acné NATURELLEMENT en 3 jours… c’est garanti“.

Notre paragraphe d’ouverture sera le suivant :
Si je pouvais vous montrer un moyen de guérir naturellement votre acné en seulement 3 jours, est-ce que cela vaudrait 5 minutes de votre temps ? Maintenant, voici nos sous-titres.

Le texte de vente sera alors rédigé du début à la fin, en utilisant des sous-titres pour mettre en évidence chaque étape du processus.

Sous-titre 1 :
Mon acné ruinait ma vie !

Ce qui suit est l’histoire de la façon dont notre acné a ruiné notre vie. Nous parlons des rendez-vous que nous n’avons pas eus, des enfants qui se moquent de nous derrière notre dos, etc. Cela ne devrait pas prendre plus d’une page ou deux.

Sous-titre 2 :
Un miracle est tombé droit du ciel !

C’est ici que vous commencez à raconter comment vous avez découvert cette crème contre l’acné et comment, après seulement trois applications, votre acné a disparu pour de bon. Vous racontez à quel point c’était facile et qu’il n’y a eu ni douleur, ni effets secondaires, ni rien de tel.

Sous-titre 3 :
J’ai rencontré ma future femme

C’est ici que vous racontez comment votre vie a changé grâce à ce produit, comment vous avez commencé à sortir et comment vous avez finalement rencontré la femme que vous alliez épouser.

Voyez-vous la progression naturelle de ces sous-titres ? Chacun d’entre eux parcourt l’histoire du début à la fin. Vous commencez par le problème, vous travaillez pour trouver le remède et vous terminez par la façon dont votre vie entière a été changée.

Bien sûr, la plupart des textes de vente ne seront pas aussi simples, mais il s’agit de la structure de base. L’histoire peut être plus compliquée et la progression des événements plus longue, mais tant que vous commencez par le début et que vous vous frayez un chemin jusqu’à la fin, tout va bien.

Lorsque vous rédigez un texte de vente, si vous suivez cette même formule, comme avec l’exemple de l’acné, vous ne devriez avoir aucun problème à rédiger un bon copywriting qui non seulement est fluide, mais qui est aussi suffisamment long pour retenir l’attention du lecteur et conclure l’affaire.

La seule façon d’y parvenir, bien sûr, est de connaître votre marché et votre produit. Vous devez d’abord connaître le problème du marché, puis savoir ce que fait votre produit et quels seront les résultats finaux. Quand on y pense, votre texte de vente n’est rien d’autre qu’une longue histoire du début à la fin.

Donc, si vous définissez vos sous-titres avant même de commencer à écrire, vous aurez beaucoup plus de facilité. La prochaine chose dont nous allons parler est la preuve et la crédibilité.

Le copywriting

Étape 7 du copywriting – Preuve et crédibilité

La preuve et la crédibilité sont en fait deux choses différentes, bien qu’elles soient très liées l’une à l’autre. Pour ceux qui sont dans la niche “gagner de l’argent en ligne”, la preuve est probablement l’une des choses les plus importantes que vous pouvez montrer.

Nous vivons dans un monde très sceptique en raison de tous les escrocs qui se sont succédé au fil des ans. C’est pourquoi la preuve est si importante.

La question ici est de savoir où placer cette preuve.
Le meilleur endroit pour placer votre preuve est immédiatement avant ou après avoir présenté l’offre.

Néanmoins, vous devez structurer soigneusement la façon dont vous présentez les choses. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix et rien n’est gravé dans la pierre. Tout se résume à des tests.

Si l’on prend ces 3 éléments, témoignage, preuve et offre, on peut les présenter de 6 façons différentes.

Témoignage, Preuve, Offre
Témoignage, Offre, Preuve
Preuve, Témoignage, Offre
Preuve, Offre, Témoignage
Offre, Témoignage, Preuve
Offre, Preuve, Témoignage

Les 6 séquences peuvent fonctionner. Pour déterminer laquelle est la meilleure pour VOTRE produit, il faudra la tester. 


Passons maintenant à la crédibilité. Voici en quoi elle est différente de la preuve : supposons que vous êtes un ingénieur qui a écrit un livre sur le jeûne intermittent. On est bien d’accord, il y a une grande différence entre votre livre et celui d’un médecin sur le même sujet.

Le simple fait qu’il soit médecin est plus crédible que ce que vous obtiendrez. Mais dans ce cas, comment établir votre crédibilité ?

C’est là qu’intervient notre prochaine étape … les témoignages.

Étape 8 – Les Témoignages

Les témoignages sont l’un des éléments les plus importants que vous pouvez insérer dans votre copywriting. L’inconvénient des témoignages est que vous ne pouvez pas les écrire vous-même. Vous devez compter sur les personnes qui les donnent pour en donner de bons.

Voici quelques conseils pour réussir cette partie :

Première étape

S’il s’agit d’un nouveau produit que personne n’a encore, il est évident que vous n’aurez pas de témoignages parce que personne ne sait ce que c’est. La première étape consiste donc à faire en sorte qu’un certain nombre de personnes mettent la main sur le produit pour l’essayer.

Cela peut signifier donner des échantillons. C’est le prix à payer pour obtenir des témoignages au début.
Je suggère de demander à au moins 10 personnes d’essayer le produit. Dites-leur que vous apprécierez un témoignage s’ils trouvent que le produit les aide.

La plupart des gens seront plus que disposés à le faire en échange d’un produit de qualité. Si le produit n’est pas bon, ne vous inquiétez pas, ils vous le feront savoir.

Deuxième étape

Envoyez-leur un formulaire de questions à répondre sur le produit. De cette façon, la réponse que vous recevrez sera structurée et comprendra les détails dont vous avez besoin pour construire un témoignage suffisamment digne de votre texte de vente.

Voici quelques-unes des questions que vous devriez poser :

1. Quels sont les problèmes que vous aviez avant d’acheter ce produit et que le produit a résolus pour vous ?
2. Quels avantages avez-vous tirés du produit ?
3. Recommanderiez-vous ce produit à d’autres personnes et, si oui, que leur diriez-vous pour les convaincre ?

Ces trois questions simples devraient être plus que suffisantes pour construire un bon témoignage pour votre page de vente.

Troisième étape

Envoyez-leur une lettre leur demandant si vous pouvez utiliser leurs réponses comme témoignage et si vous pouvez les reformuler si nécessaire. Vous n’allez pas modifier le contenu du témoignage, mais simplement à le formuler de manière à ce qu’il soit le plus fluide possible.

Quatrième étape

Demandez-leur s’ils peuvent envoyer une photo d’eux pour l’utiliser sur la page. Les photos ont plus de poids qu’un témoignage sans photo. Si vous pouvez obtenir un témoignage audio, c’est encore mieux, mais ce n’est pas obligatoire.

En suivant les étapes ci-dessus, vous ne devriez avoir aucun problème à obtenir un certain nombre d’excellents témoignages.
A présent, où les placer ?

Là encore, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais vous devez placer votre meilleur témoignage en PREMIER, pour toucher les gens avec votre meilleur témoignage tout de suite. Vous placez ensuite votre deuxième meilleur témoignage en DERNIER afin de leur laisser une impression durable.

Certaines personnes procèdent à l’inverse, en plaçant le meilleur en dernier et le second en premier. Vous pouvez certainement tester cette méthode et voir laquelle des deux convertit le mieux, mais vous devez absolument placer vos deux meilleurs témoignages en premier et en dernier dans la chaîne.

Les témoignages dans le copywriting

Comment positionner les témoignages dans le copywriting ?

Qu’en est-il de cette chaîne ?
Les mettez-vous tous ensemble ? Les séparez-vous ?

Là encore, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Cependant, si vous disposez d’un grand nombre de témoignages, vous devrez probablement les séparer.

Pourquoi ?
Parce qu’au bout d’un moment, les gens vont commencer à se lasser de lire les témoignages s’ils sont tous regroupés et vous risquez de les perdre. C’est pourquoi je ne mets généralement pas plus de 3 ou 4 témoignages à la suite.

Comme pour tout autre élément de votre copywriting, testez l’emplacement de vos témoignages et voyez ce qui fonctionne le mieux
L’étape suivante est la garantie.

Étape 9 pour apprendre le copywriting – La garantie

La peur de se faire arnaquer est l’une des plus grandes craintes sur Internet aujourd’hui. Le nombre d’escroqueries dont j’ai été personnellement victime au cours de mes quatre années de web marketing a été stupéfiant.

Il n’est donc pas surprenant que les gens hésitent à faire des achats en ligne à moins que le marchand ne soutienne son produit.
C’est là que la garantie entre en jeu.

Si vous voulez avoir du succès en vendant un produit en ligne, vous DEVEZ le soutenir à 100%. Ceux qui n’offrent pas de garantie sur leurs produits perdent un grand nombre de ventes. Les statistiques le prouvent.

La question est de savoir quel type de garantie vous devez offrir ?
Pour ce faire, vous avez plusieurs options.

Les types de garantie pour un produit :

  • La première est le temps. Vous pouvez offrir une garantie qui dépasse largement la durée habituelle des garanties. Il n’est pas rare que certaines entreprises offrent des garanties allant jusqu’à un an.

Imaginez la confiance qu’une garantie d’un an peut inspirer à un acheteur potentiel.

  • Le deuxième moyen d’attaquer la garantie est l’argent.

Il est évident que vous ne pouvez pas offrir à une personne moins qu’une garantie de remboursement intégral. C’est le minimum. Mais imaginez que vous offriez une garantie de remboursement double ou même triple. Cela peut effectivement tripler vos ventes.

Bien sûr, vous pouvez combiner les deux. Imaginez que vous offriez une garantie de remboursement triple jusqu’à un an. Vous pensez que cela ne va pas augmenter vos ventes de manière significative ?

Placer la garantie dans le copywriting

Une fois que vous avez défini votre garantie, la prochaine chose sur laquelle vous devez vous concentrer est son emplacement. Il y a deux écoles de pensée ici, et l’une ou l’autre fonctionnera.

Comme je l’ai mentionné dans un chapitre précédent, vous pouvez placer votre garantie dans votre titre et votre paragraphe d’introduction. Bien entendu, vous renforcerez cette garantie plus tard dans votre texte de vente, juste avant l’appel à l’action.

Vous pouvez aussi simplement placer la garantie à la fin de votre texte de vente, juste avant l’appel à l’action.

Dans les deux cas, vous DEVEZ rappeler la garantie à la personne avant de lui présenter l’appel à l’action. Cela lui donne ce sentiment immédiat d’assurance qui, dans de nombreux cas, le poussera à acheter.

En plus de la durée et des garanties financières que vous donnez, vous devez également donner ce que j’appelle une garantie de fierté. Même s’il est vrai que le résultat final est tout ce qui intéresse les gens, il est agréable de lire quelque chose comme ceci…
Je soutiens mon produit à 100 %, à tel point que si vous n’en êtes pas entièrement satisfait, je veux que vous le retourniez. Et avec votre remboursement rapide, je vous enverrai également un cadeau pour compenser votre insatisfaction.

Habituellement, et nous en parlerons dans un chapitre ultérieur, en offrant des bonus et en permettant au client de les garder, même s’il retourne le produit, vous laissez une empreinte sur lui.

Le fait est que, lorsque vous proposez votre garantie, vous voulez qu’elle soit si convaincante et si extraordinaire que la personne devrait être folle pour ne pas accepter votre offre.

Dans le prochain chapitre, nous aborderons les bonus que je viens de mentionner.

Le copywriting

Étape 10 – Les bonus

C’est l’un des domaines où la plupart des créateurs de produits se trompent. L’erreur qu’ils font est qu’ils incluent des bonus qui n’ajoutent absolument aucune valeur au produit principal. En fait, certains de ces bonus sont si mauvais que vous feriez mieux de ne pas proposer de bonus du tout.

Mais ce n’est pas vraiment une option… plus maintenant.

Le bonus est devenu une attente. Toute personne qui consulte une page de vente s’attend à voir une tonne d’extras offerts en plus du produit principal. S’ils ne voient pas ces bonus, leur impression est que le marchand est bon marché.

Ce n’est peut-être pas une évaluation juste, mais c’est l’impression générale que les gens ont lorsqu’ils ne voient pas de bonus. Alors proposez des bonus liés à votre produit, autant que vous le pouvez.

L’objectif ici est d’ajouter de la valeur perçue à votre offre. Elle deviendra plus enrichie, d’avantages convaincants. 
Dans le prochain chapitre, nous passerons en revue le prix.

Étape 11 - Le prix

Ici on ne va pas parler de comment fixer votre prix, mais de la façon de le présenter . Il y a un art de le faire que les meilleurs copywriters ont maîtrisé comme une science.

Rappelez-vous ce qu’il s’agit de fournir beaucoup de valeur au client. Vous devez donc lui faire croire qu’il obtient un produit d’une valeur de X euros pour Y euros, où Y euros est beaucoup moins que X euros. 

Prenons l’exemple où vous incluez un certain nombre de bonus avec le produit principal. La première chose que vous devez établir est la valeur du produit principal en lui-même. Ensuite, vous devez établir la valeur de chacun des bonus, puis celle de l’ensemble du paquet.

Disons, à titre d’exemple, que l’ensemble du paquet a une valeur de 500 €. Vous pourriez alors facilement expliquer comment vous pourriez vendre ce paquet pour 97 $, 197 $ ou même 297 $ et ce serait une bonne affaire.

Après avoir expliqué à quel prix le pack peut être vendu, vous présentez au client potentiel le prix réel du produit, qui est inférieur à toutes les valeurs possibles que vous avez présentées.

Le copywriting

Exemple de présentation de prix dans le copywriting :

Supposons la vente d’un programme sur “Gagner de l’argent en ligne“.

Programme de revenu honnête – valeur de 97€
Programme avancé – Valeur de 67€
Guide complet de la publicité sur Internet – 67€
Guide complet du marketing d’affiliation – 47 €
Gagner de l’argent sur Ebay  – 37 € de valeur
Guide complet de l’affiliation – Valeur de 27€
Le guide complet de PayPal – 27 € 
Pack total – Valeur de 369€

Notez la valeur de l’ensemble du pack. À ce stade, le client potentiel a des sueurs froides et se demande combien il va devoir payer pour cela. Il se dit certainement que même à moitié prix, il s’agit probablement d’un forfait de 185€ au moins.

Maintenant, regardons comment procéder à partir de là.
On peut facilement proposer ce pack à 97 €, 197 € ou même 297 € et ce serait une aubaine. Puis je fais un pas de plus. Je compare ce qu’ils obtiennent à ce qu’ils devraient dépenser pour obtenir ces informations ailleurs.

Comparez vous-même !

Regardez ce que cela coûterait ailleurs…

D’innombrables HEURES de VOTRE temps pour trouver les opportunités de revenus décrites dans votre programme. Combien vaut VOTRE temps pour vous ?….

Voici comment conclure :

Vous pouvez voir que tout cela serait une bonne affaire, même à 297 €. Eh bien, vous n’aurez même pas à payer près de 297 € pour tout cela. Si vous commandez AUJOURD’HUI, vous pouvez obtenir ce pack complet pour seulement 47 €.

Quand ils voient qu’ils obtiennent tout cela pour 47 $, ils doivent presque faire une double prise pour voir si ce n’est pas une faute de frappe.  C’est très efficace.

Dans de nombreux cas, le prix est le facteur de rupture de l’accord. C’est pourquoi vous DEVEZ tester votre prix. Le meilleur texte de vente du monde ne convertira pas si le prospect pense que le prix est trop élevé.

Comment bien présenter son prix ?

Qu’êtes-vous censé retirer de ce chapitre ?

C’est simple… lorsque vous présentez le prix, vous présentez la valeur du pack, ce que vous pourriez obtenir facilement pour un tel pack et enfin ce que le pack coûte.

La première valeur doit être la plus élevée, la deuxième valeur doit être la deuxième plus élevée et enfin, le prix réel du produit doit être la valeur la plus basse.

Vous pouvez utiliser mon exemple comme ligne directrice. Si vous procédez ainsi, vous n’aurez aucun problème à présenter le prix dans votre texte de vente. Dans le prochain chapitre, nous examinerons l’appel à l’action.

Agence marketing

De zéro à 10.000 euros par mois grâce à votre business en ligne.

Avez-vous un business en ligne, ou souhaitez-vous démarrer sur internet ? Nous vous aidons à démarrer, à automatiser et à scaler votre business sur internet pour atteindre les 10.k par mois sur internet en automatique.

Prenez contact avec nous pour nous soumettre votre projet :

Étape 12 – Appel à l’action

Croyez-le ou non, j’ai vu des textes de vente absolument incroyables… jusqu’à l’appel à l’action, et ensuite je vois quelque chose comme ça… “Vous pouvez commander aujourd’hui et obtenir un accès immédiat.

Et ensuite, en dessous de ça, un lien pour effectuer le paiement. Et c’est tout. C’est l’appel à l’action.

Est-ce qu’ils plaisantent ?
Comment dire ?

Si vous ne faites pas savoir à vos prospects que refuser cette offre sera la plus grosse erreur qu’ils puissent faire, à part entrer dans un réacteur nucléaire en pleine fusion, vous ne conclurez PAS la vente

Les bases d’un appel à l’action dans le copywriting

Tout d’abord, lorsque vous lancez un appel à l’action, il doit s’agir d’un appel à UNE action et UNE SEULE. Vous ne devez pas donner à votre prospect une tonne de choses à faire.

L’appel à l’action peut être différent selon l’objectif de votre texte de vente. Vous pouvez vouloir qu’il passe une commande, ou qu’il s’inscrive sur votre liste. Quoi qu’il en soit, ne les distrayez pas avec des éléments étrangers.
Ils doivent être concentrés sur cette seule chose… PÉRIODE !

Un autre aspect de votre appel à l’action est la manière dont vous le présentez. Vous ne pouvez pas ordonner aux gens de faire quelque chose. Par exemple, voici un très mauvais appel à l’action.
Cliquez sur le lien de commande ci-dessous ou vous êtes un idiot !

Je ne pense pas que vous gagnerez beaucoup d’amis, ou de clients, avec cette méthode. Vous devez être un peu plus subtil que cela. 

Voici quelques exemples d’appel à l’action :

  • Oui ! Je veux la réponse définitive à la génération de revenus infaillibles !
  • Je comprends que je vais télécharger instantanément l’ensemble  et que j’ai 56 jours pour l’évaluer.
  • Je comprends également que si je ne suis pas entièrement satisfait de ce paquet, je peux le retourner pour un REMBOURSEMENT COMPLET.
  • Cliquez ici pour télécharger et bénéficier de … instantanément.
  • Oui je veux changer ma vie/ma situation.

Vous remarquerez qu’il n’ait pas utilisé le mot “acheter”. Au lieu de cela, “Cliquez ici pour télécharger instantanément”.

Cela donne l’impression de l’obtenir presque gratuitement, même si vous avez mentionné le prix plus tôt.

Votre appel à l’action doit être fort, mais il ne doit pas être trop pressant. Vous ne devez pas forcer vos clients potentiels à acheter. Vous voulez simplement leur rappeler qu’il s’agit d’une offre exceptionnelle.

N’oubliez pas que vous devez dire à vos prospects ce que vous voulez qu’ils fassent. Si vous ne le leur dites pas, ils ne le feront pas. C’est aussi simple que cela.
Dans le prochain et dernier chapitre, nous passerons en revue le PS.

Les PS dans le copywriting

Apprendre le copywriting, Étape 13 – Le PS

Beaucoup de spécialistes du marketing pensent que le PS est totalement inutile, que personne ne le lit. Eh bien, contrairement à la croyance populaire, le PS est en fait l’une des choses que les gens lisent, en particulier les skimmers.
Alors comment construire un PS ?
Que doit-on y mettre ?
Peut-on en avoir plusieurs ?

Le PS doit venir immédiatement après votre signature. C’est là que la plupart des gens s’attendent à le trouver, donc si vous avez un écumeur, il saura exactement où aller pour trouver votre PS. Quant à ce que vous y mettez, c’est quelque chose qui sert de rappel. 

Copywriting exemple pour les PS :

PS – N’oubliez pas que vous obtenez tout cela pour 47 euros seulement si vous commandez AUJOURD’HUI ! Je ne peux pas promettre que le prix ou les bonus seront encore là demain.

Cela a pour effet de faire naître en eux la peur de perdre. De nombreux prospects finissent par acheter quelque chose simplement parce qu’ils ont peur de perdre l’offre. Ce PS renforce cette peur de perdre. C’est une arme très efficace que les copywriters utilisent.

Qu’en est-il des PS multiples ? Eh bien, ils sont également très efficaces. De nombreux copywriters ajoutent un deuxième PS indiquant que si le client commande aujourd’hui, ils lui offriront un bonus spécial, quelque chose qui n’était même pas mentionné dans le texte de vente. Naturellement, il doit s’agir de quelque chose qui peut être expliqué en une phrase.

C’est une tactique très efficace. L’ajout d’un bonus de “dernière minute” peut parfois faire basculer le prospect vers un acheteur, surtout si le bonus a une grande valeur perçue.

Le PS devrait presque être comme un deuxième appel à l’action. Pour cette raison, vous devez placer le lien de vente immédiatement après le dernier PS, quel que soit le nombre de PS utilisés. 

Et voilà, nous avons couvert les bases. Vous DEVEZ acquérir ces connaissances avant de commencer à rédiger vos pages de vente. Enregistrez cet article en Favoris, et ouvrez-le chaque fois que vous voulez rédiger un texte de vente. Qu’il vous serve de guide et de copywriting exemple.

En mettant tout cela ensemble, vous devriez obtenir un texte de vente qui convertit avec les meilleurs rédacteurs. Bonne chance …

PS : Partagez cet article à une personne qui devrait le lire.

3 réflexions sur “Le copywriting expliqué : formation gratuite (de A à Z )”

  1. Ping : Le marketing d'affiliation : définition et avantages -

  2. Ping : Comment rédiger un bon texte de vente selon la méthode AIDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page