Indépendante qui gagne des revenus passifs

Devenir freelance : le guide détaillé pour réussir facilement

Aimez-vous travailler pour d’autres personnes entant qu’indépendant ? Avez-vous envie de vous lancer à votre propre compte et de “définir vos propres heures de travail” ?

Si cela vous ressemble et que vous souhaitez changer votre vie pour toujours, devenir freelance est une option à considérer. Travailler en freelance peut vous faire gagner des milliers d’euros par mois et apprécier le sentiment de travailler pour soi-même.

Cependant, si vous ne mettez pas tout en place pour réussir dans ce nouveau métier, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises à l’avenir. Le but de cet article est donc de vous révéler un petit secret.

Ce secret consiste à apprendre comment devenir un freelance prospère sur internet en sachant comment vendre vos compétences en ligne et en ayant un avantage décisif sur vos concurrents.

Pourquoi devenir freelance ?

La plupart des personnes qui envisagent de se lancer dans une carrière de freelance ne savent pas par où commencer. Elles ne savent pas du tout comment générer un revenu mensuel réel et appréciable grâce à leurs compétences. Et elles savent encore moins comment obtenir rapidement des liquidités pour leur entreprise. 

Que veut dire freelance ?

Le concept de freelancing n’est pas nouveau. Le terme a été inventé par l’auteur Sir Walter ScoN dans son célèbre roman Ivanhoé, décrivant des chevaliers/guerriers qui travaillaient comme mercenaires. Ils étaient des “francs-tireurs” dans le sens où ils n’avaient pas juré fidélité à qui que ce soit, choisissant plutôt de se battre pour le plus offrant.

À bien des égards, cette définition reste valable aujourd’hui. Un freelance est un travailleur indépendant qui vend ses services à divers employeurs, généralement sur la base d’un projet (bien que les contrats à durée indéterminée soient également très courants).

Si le freelancing a toujours existé d’une manière ou d’une autre, il s’est beaucoup répandu ces dernières années grâce à l’internet. Aujourd’hui, n’importe qui peut tenter sa chance en tant que freelance juste avec un ordinateur, une connexion Internet et un peu de temps libre.

Les avantages du freelancing

Bien que les freelances ne soient pas toujours en mesure de choisir librement, ils ont un grand contrôle sur le type de travail qu’ils effectuent. Ainsi quand vous n’aimez pas les perspectives d’une mission particulière, vous pouvez choisir de la laisser tomber et de trouver quelque chose qui vous plaise davantage.

Bien sûr, avoir trop de choix est un luxe que la plupart des freelances ne peuvent pas se permettre, du moins pas au début. Voici les trois avantages principaux liés au fait de devenir freelance :

1. Devenir freelance fait de vous votre propre patron.

Cela signifie que vous faites vos propres horaires et vous portez ce que vous voulez.

La plupart des freelances seront probablement d’accord pour dire que la liberté de choisir leur propre emploi du temps est l’un des principaux avantages du freelancing.

Vous voulez commencer à travailler à 20 heures et vous coucher au petit matin ? Dans la plupart des cas, ce n’est pas un problème, tant que le travail est livré à temps.

Vous pouvez faire des pauses quand vous le souhaitez tout au long de la journée, et personne ne s’apercevra que vous faites une petite sieste l’après-midi.

Que diriez-vous de rester assis en pyjama toute la journée ? Que diriez-vous de passer la journée en portant votre paire de jeans usés préférée et le T-shirt de cet inoubliable concert de rock des années 1980 ?

Si vous êtes un freelance indépendant, c’est vous qui décidez du code vestimentaire. Néanmoins, définir ses propres horaires ne signifie pas flâner toute la journée. Cela signifie avoir l’autodiscipline de se fixer un certain nombre d’heures de travail par jour.

Mais, en tant que patron, c’est vous qui décidez de ces heures. Ainsi, vous pouvez aller chercher les enfants à l’école, déjeuner avec votre conjoint, aller à la salle de sport pendant la journée lorsqu’il n’y a pas trop de monde, et ne jamais avoir à faire l’horrible trajet en heure de pointe.

2. Vous gagnerez autant que vous le volez

En tant que travailleur indépendant, vous pouvez fixer vous-même le prix de votre temps. Plus besoin d’attendre des années une augmentation qui ne viendra peut-être jamais.

Le freelancing est un excellent choix si vous recherchez principalement un revenu supplémentaire pour compléter votre emploi régulier. En tant que freelance, il est possible de travailler aussi peu que quelques heures par mois.

C’est également idéal pour les étudiants, qui peuvent parfois disposer de beaucoup de temps libre.

Au fur et à mesure que vous devenez plus compétent et que vous élargissez votre clientèle, vous pouvez doubler ou tripler vos revenus comme bon vous semble.

Avez-vous déjà envisagé de vivre ailleurs mais vos obligations professionnelles et familiales vous retiennent au même endroit ? Devenir freelance est la solution à votre inquiétude.

3. Vous pouvez voyager et travailler d’où vous le voulez

Le freelancing vous donne la liberté d’emmener votre famille, si cela s’applique à vous, ou juste vous-même et de vivre où vous voulez.

Tant que vous disposez d’un téléphone, d’un ordinateur et d’un moyen de recevoir du courrier, vous pouvez vivre au pôle Sud ou à Hawaï et poursuivre une carrière lucrative en freelance. Votre maison est votre bureau. Vous pouvez être assis dans un café et déguster un scone avec un moka latte en même temps que vous gagnez des millions de dollars.

Il y a-t-il des inconvénients à être freelance ?

Il y a quelques inconvénients majeurs au travail en free-lance. À bien des égards, ils sont directement liés aux avantages, le revers de la médaille si vous voulez.

Par exemple, l’extrême flexibilité peut être une bénédiction dans de nombreux cas, mais elle peut aussi être une malédiction. Si vous savez que vous avez toute la semaine pour terminer un projet et que personne ne surveille vos progrès, il est facile de continuer à le faire avancer jusqu’à ce que la date limite soit atteinte.

Il ne fait aucun doute que devenir freelance exige une grande discipline, surtout si vous travaillez à domicile, où de nombreuses distractions exigent votre attention.

Un autre inconvénient majeur est le manque de sécurité de l’emploi, qui est également le résultat direct de la liberté accrue de trouver son propre travail. Cela est particulièrement évident lorsque vous débutez, car les nouveaux clients peuvent être rares.

C’est pourquoi il est généralement préférable de ne pas se lancer tout de suite dans le freelancing, mais plutôt d’y aller progressivement.

Enfin, la concurrence est féroce entre les freelances aujourd’hui, surtout pour ceux qui travaillent à l’échelle mondiale. 

Comment fait-on pour devenir freelance

Comment devenir freelance sur internet 

____________________________________

Il est presque impossible de nos jours d’aller très loin sans entendre le mot “numérique”. 

Vous avez très probablement déjà téléchargé vous-même une forme de produit numérique comme un ebook, sur un site qui vous le propose une fois. Il n’est donc pas surprenant que le monde du freelancing numérique connaisse un grand boom en parallèle à celui d’internet. 

Le freelancing numérique fait référence à tout type de freelance qui travaille en ligne. Il peut s’agir d’un rédacteur, d’un graphiste, d’un coach ou de tout autre type de prestataire de services. Ainsi, devenir freelance sur internet signifie que vous pouvez désormais trouver des clients dans le monde entier et facturer vos services à des prix d’or.

Comment travailler en freelance sur internet ?

Bien que le freelancing soit un business modèle assez facile puisque vous vendez vos compétences, il y a toujours des éléments de base que vous devez avoir en place pour réussir. Il ne s’agit pas seulement de mettre en place un site web ou faire un peu de publicité pour être inondé de clients !

Pour devenir un freelance prospère, vous devez toujours présenter une image professionnelle adéquate et vous positionner comme le meilleur dans votre domaine. Vous devrez aussi mettre en parler des résultats que vous pouvez apporter à vos clients et mettre en avant vos anciennes réalisations.

Voici d’autres éléments que vous devrez prendre en compte :

  • Créer un bon portfolio pour mettre en avant efficacement vos services.
  • Fixer vos tarifs et avoir des offres vraiment irrésistibles.
  • Proposer des tarifs réduits en échange de témoignages quand vous débutez.
  • Maitriser le copywriting pour mettre en avant de façon efficace vos services.
  • Avoir un système de prospection et de gestion des clients.

Comme vous pouvez le constater, la création de votre nouvelle entreprise est plus complexe que vous ne le pensiez. Il peut être utile de créer un plan d’affaires qui décrit toutes les étapes à suivre. Cela vous aidera à rester sur la bonne voie pour lancer votre entreprise.

Choisir sa voie pour réussir en freelance

Choisir sa voie

Ce que vous pouvez faire en tant que freelance n’est limité que par votre propre imagination et par la demande existante sur le marché. Vous n’êtes même pas obligé de travailler dans un seul domaine. De nombreux freelances combinent toutes leurs compétences dans une offre unique.

Ainsi l’une de vos premières étapes doit consister à définir le type de travail que vous souhaitez proposer entant que freelance. Il peut s’agir de rédaction, d’édition et de correction, de conception graphique, de comptabilité, de gestion des médias sociaux, etc.

Bien entendu, il sera utile d’utiliser une compétence que vous possédez déjà et de la développer. Alors si vous aimez l’écriture ou le graphisme, poursuivez dans ce domaine.

Si vous devez apprendre une nouvelle compétence, cela retardera le lancement de votre entreprise mais vous pouvez aussi mettre à profit ce temps pour vous créer votre première base de prospects rapidement.
En vous faisant former pour développer votre nouvelle compétence, commencez en parallèle par contacter des personnes que cela pourrait intéresser et proposez de travailler pour elles gratuitement, en échange d’un avis.

Cela vous aidera à appliquer vos connaissances au même moment que vous les maîtrisez.

Devenir freelance numérique nécessite réflexion, planification et efforts. Une entreprise en ligne n’est pas non plus une solution rapide ou un moyen de se remplir les poches d’argent.

Considérez-la plutôt comme une nouvelle carrière et traitez-la comme telle.

Voici quelques exemples de carrières de freelance populaires que vous pouvez essayer :

Devenir rédacteur freelance

Devenir freelance rédacteur

Le métier de rédacteur est sans doute celui qui est le plus souvent associé au freelancing, et ce pour une bonne raison : une enquête menée par Elance, une place de marché en ligne de UPWORK, a révélé que 39 % de ses travailleurs proposaient principalement des services de rédaction et d’édition.

Puisque “n’importe qui” ayant une bonne connaissance de la grammaire peut écrire, c’est probablement la voie la plus compétitive.

Il y a toujours une forte demande pour des rédacteurs compétents, mais il faut des compétences en marketing pour se faire voir et entendre, et s’élever au-dessus de la concurrence féroce.

Devenir freelance designer

Devenir freelance designer

Qu’il s’agisse de la conception graphique en général ou de la conception de sites Web, il s’agit également d’une voie populaire pour devenir freelance. Il y a peut-être un peu moins de monde que dans le domaine de l’écriture, mais il y a toujours une forte concurrence dans de nombreux domaines (comme la conception de logos ou de thèmes WordPress).

L’avantage de travailler en tant que designer indépendant, c’est qu’il est généralement facile de démontrer ses compétences, par exemple avec un pordolio en ligne.

C’est peut-être aussi la voie qui exige le plus de talent brut, et moins de compétences acquises.

Devenir freelance programmeur

Devenir freelance programmeur

La programmation en freelance peut être très rentable pour les personnes possédant les bonnes compétences. Comme toutes les autres voies, la programmation est assez compétitive au niveau mondial, mais de nombreux employeurs évitent d’engager des programmeurs étrangers en raison de la barrière de la langue et du risque de malentendus.

Un anglophone courant, ou naïf, peut utiliser cette situation à son avantage.
Mais la programmation est peut-être la voie la plus difficile à emprunter sans compétences préalables pour devenir freelance.

Une personne ayant peu d’expérience de la programmation dans le monde réel n’est tout simplement pas susceptible de faire un bon travail en tant que freelance. Alors qu’un rédacteur ou un concepteur peut presque toujours livrer quelque chose à son client, même si ce n’est pas conforme aux normes, un programmeur qui échoue peut ne rien livrer du tout.

Devenir assistant virtuel

Devenir assistant virtuel

Les freelances qui ont de grandes compétences administratives et relationnelles peuvent envisager de devenir assistants virtuels. Un assistant virtuel doit effectuer une variété de tâches, allant du support client à la recherche en ligne et à la saisie de données. Il peut également s’agir de missions de plus haut niveau, comme la direction de projets ou le recrutement.

Étant donné que la définition de ce métier est très large et qu’il ne nécessite généralement pas de compétences spécialisées, le métier d’assistant virtuel est presque aussi compétitif que celui d’écrivain. 

Devenir consultant

Devenir consultant

Il existe de nombreuses possibilités de travailler en tant que consultant indépendant, mais les plus courantes de nos jours sont probablement les consultants en marketing/SEO/médias sociaux. Ce sont des domaines dans lesquels beaucoup de petites entreprises ont besoin d’aide, et il y a une forte demande de consultants compétents ayant de bonnes capacités de communication.

Le moyen le plus facile de gagner de l’argent en travaillant comme consultant est de se concentrer sur des domaines où un “retour sur investissement” clair peut être démontré. C’est pourquoi les consultants en marketing sont si bien payés et toujours demandés.

Autresl

Méthodes pour devenir freelance

Les voies que j’ai couvertes jusqu’à présent sont peut-être les plus courantes, mais il en existe bien d’autres. Il y a la photographie, l’édition vidéo, la traduction et des dizaines d’autres, alors ne vous sentez pas obligé de choisir l’une des voies que j’ai couvertes dans ce guide si aucune d’entre elles ne correspond à vos compétences.

Devenir un freelance multi potentiel 

Les freelances qui sont compétents dans plus d’un domaine peuvent envisager de combiner leurs compétences pour proposer une offre unique.

Par exemple,

  • un programmeur ayant des compétences en conception de sites web pourrait proposer des sites web complets à ses clients;
  • un rédacteur ayant des compétences en conception pourrait proposer des infographies ou des pages de vente originales;
  • une assistante virtuelle ayant des connaissances en référencement pourrait offrir des services de conseil à ses clients, en plus de ses tâches d’assistante.

Laquelle choisir ?

La façon la plus simple de décider vers laquelle de ces carrières se diriger est de considérer ce que vous savez faire. Vous savez probablement déjà si vous êtes doué pour la conception, la programmation ou autre chose.

Si vous n’avez pas de compétences ou d’expérience spécialisées, il y a de fortes chances que vous vous tourniez vers l’écriture ou le métier d’assistant virtuel. C’est aussi la raison pour laquelle ces deux activités sont les plus compétitives et pourquoi il y a tant de travailleurs prêts à fournir leurs services à temps plein pour très peu d’argent.

Si vous pouvez rendre votre offre unique et apporter beaucoup plus de valeur, il y a sans doute beaucoup de potentiel pour réussir dans ces domaines.

Avant de choisir une voie, il est important de se demander “Pourrais-je faire cela toute la journée, tous les jours et être heureux ?

Même les concepteurs, les écrivains et les programmeurs les plus passionnés se rendront compte que certains jours, ils préféreraient faire autre chose que ce qu’ils ont choisi. La capacité à surmonter ce genre d’épreuves est une condition sine qua non pour réussir en tant que freelance.

Une autre chose à prendre en compte au moment de choisir votre voie est qu’elles ont toutes leurs propres exigences et attentes vis-à-vis des clients.

Par exemple, un assistant virtuel peut être tenu de travailler exactement 8 heures par jour pendant les heures normales de bureau. Un rédacteur peut aussi se voir confier des projets dont les délais sont très serrés et être obligé de travailler beaucoup plus que ce qui était prévu initialement.

Points à retenir

Considérez vos compétences et vos talents actuels, et choisissez une voie que vous vous verriez bien faire toute la journée, tous les jours, sans être malheureux. Sinon, s’il y a une compétence qui vous plait en particulier, vous pouvez vous y former en vue de devenir freelance sur cette voie.

Toutes les voies sont compétitives, mais certaines plus que d’autres. Il est donc essentiel de trouver des moyens de vous distinguer des autres freelances.

Gardez à l’esprit que certains parcours peuvent s’accompagner d’exigences spécifiques, comme la disponibilité par téléphone/chat et le travail pendant les heures de bureau.

Enfin, ne vous laissez pas décourager par les faibles tarifs demandés par les travailleurs des pays en développement, trouvez plutôt des moyens d’offrir plus de valeur qu’eux.

Créer son image de marque pour devenir un freelance à succès

Créez votre propre image de marque

Une fois que vous avez décidé du domaine dans lequel vous voulez travailler, il est recommandé d’essayer de vous spécialiser dans un aspect particulier de celui-ci.

Si vous êtes écrivain, vous pouvez vous spécialiser dans la rédaction de textes, le blogging, la rédaction technique ou tout autre domaine correspondant à vos compétences. Si vous avez décidé de vous lancer dans la programmation en freelance, vous pouvez vous spécialiser dans un langage et/ou une plate-forme spécifique. Chaque voie a ses propres opportunités en matière de spécialisation.

Il peut même être judicieux d’affiner encore plus votre spécialité. Vous pourriez, par exemple, devenir un blogueur indépendant spécialisé dans la rédaction de blogs d’affaires, ou un graphiste qui produit principalement des affiches pour des événements.

Plus vous vous spécialiserez, plus il sera facile de vous distinguer des autres freelances qui acceptent n’importe quel travail. Vous serez également en mesure d’obtenir des tarifs plus élevés dans de nombreux cas, car vos compétences et votre expérience correspondront parfaitement à la description du poste.

Si vous n’êtes pas sûr de votre spécialisation, vous pouvez commencer en tant que généraliste et la réduire au fur et à mesure que vous progressez et découvrez ce que vous savez faire et ce que vous aimez faire.

Choisir un nom pour son activité de freelance

Il y a essentiellement deux possibilités : soit vous choisissez votre propre nom, soit vous créez un nom d’entreprise et vous l’utilisez. Les deux ont leurs propres avantages et inconvénients.

Certains clients préfèrent travailler avec un seul freelance, et apprécient une touche personnelle et amicale. Dans ce cas, votre propre nom est le meilleur choix.

D’autres préfèrent travailler avec une grande entreprise ou une agence, auquel cas il est préférable d’utiliser le nom de l’entreprise dans les communications. 

Quand vous débutez, il sera difficile de savoir ce que vos clients préfèrent. Vous devriez également vous demander si vous voulez éventuellement “passer à autre chose” et créer une agence (en employant d’autres freelances, ou même en embauchant des travailleurs permanents). Ou si vous préférez rester une entreprise individuelle avec moins de responsabilités et potentiellement moins de maux de tête.

Si vous décidez d’opter pour un nom d’entreprise, vous devez y réfléchir soigneusement car il vous suivra pendant longtemps. Changer de nom plus tard représente généralement beaucoup de travail, sans compter que cela peut être source de confusion pour les clients.

Si vous êtes un designer, vous avez probablement déjà fait le tour de la question ! Sinon, vous pouvez envisager d’engager quelqu’un pour créer un logo professionnel pour vous.

Vous pouvez vous renseigner auprès de vos amis, engager un autre freelance ou consulter des sites Web comme 5euros.com, qui vous permettront d’obtenir un logo bon marché.

La plupart du temps, un logo simple est le plus efficace. Vous n’avez pas besoin d’y consacrer trop de temps ou d’argent, surtout au début. En fait, si vous faites des affaires sous votre propre nom, vous n’avez peut-être même pas besoin de logo du tout. C’est vous qui décidez !

Créer un site Web

Ensuite, vous avez vraiment besoin d’un site web. Vous pouvez peut-être vous en passer, mais c’est devenu si simple et si bon marché qu’il n’y a plus d’excuses pour s’en passer.

Si vous êtes écrivain ou designer, c’est essentiel car vous avez besoin d’un endroit pour présenter votre portfolio. Vous pourriez simplement le leur envoyer lorsqu’ils demandent des échantillons, mais la plupart des clients préfèrent voir des échantillons sans avoir à vous contacter pour les demander.

Avoir son portfolio en freelance

Il n’y a pas de meilleur moyen de se mettre sur la bonne voie en tant que freelance que de constituer un portfolio clair, concis et ciblé de votre travail.

Vous pouvez soit inclure ce portfolio en tant que pièce jointe à un courriel lorsque vous postulez à des postes offerts par des entreprises.

Vous pouvez aussi créer un site Web de portfolio personnel qui décrit tous les projets spécifiques sur lesquels vous avez travaillé au fil des ans pour divers clients.

Quel que soit le type de portfolio que vous choisissez de créer, veillez à ce qu’il soit adapté au public que vous essayez d’attirer. Car il est inutile d’inclure le travail que vous avez effectué en tant que programmeur de logiciels si vous recherchez un emploi de photographe indépendant, par exemple.

Il y a deux choses dont vous avez besoin pour créer un site web : un nom de domaine et un hébergement web. Ces deux éléments sont très abordables de nos jours.

Nom de domaine

Beaucoup de freelances sont bloqués par le choix d’un nom de domaine, mais ce n’est pas si important. Essayez d’en choisir un qui comporte votre nom (ou le nom de votre entreprise), de préférence un .com si vous cherchez du travail à l’échelle mondiale. 

>> Cliquez ici pour commander votre nom de domaine chez LWS avec 15% de réductions

Une fois sur votre page de commande, utilisez le code “CH59” pour bénéficier de 15% de réductions sur votre nom de domaine.

Hébergement Web

Il existe des milliers d’hébergeurs de sites Web. Vous n’avez pas besoin de quelque chose de très sophistiqué ou de très cher.

Le plus simple est de choisir l’un des leaders du secteur, comme LWS que j’ai choisi personnellement.


 

A retenir pour devenir un bon freelance : 

  • Visez à devenir un spécialiste dans un domaine particulier, ce qui vous permettra de vous démarquer de la concurrence et d’obtenir des tarifs plus élevés.
  • Vous pouvez travailler sous votre propre nom ou sous le nom d’une société, selon vos préférences et vos projets d’avenir.
  • Ensuite ne dépensez pas beaucoup d’argent pour un logo ou un site web au début, vous pourrez toujours les améliorer plus tard.
  • Un site web est essentiel si vous voulez réussir en tant que freelance aujourd’hui.
  • Utilisez toujours votre propre nom de domaine pour vos e-mails.
  • Utilisez les médias sociaux à votre avantage si vous êtes doué pour cela, mais si ce n’est pas votre truc, vous pouvez vous concentrer sur d’autres domaines.
Comment trouver des clients en freelance

Comment trouver des clients en tant que free-lance ?

Vous avez enfin décidé de faire le premier grand pas dans votre réorientation professionnelle vers le monde du freelancing, mais il y a un hic : vous ne savez pas du tout où trouver vos premiers clients.

Vous ne serez peut-être pas surpris d’apprendre que c’est la partie la plus difficile du travail en freelance. À moins que vous ne disposiez déjà d’un grand réseau auquel vous pouvez vous adresser, vous allez devoir partir de zéro.

Mais pas de problème, il est tout à fait possible d’y arriver et de commencer à construire votre réputation ! Trouver des clients pour votre nouvelle activité de freelance n’a jamais été aussi facile grâce à l’internet.

Les particuliers et les entreprises qui recherchent des travailleurs indépendants pour les aider à réaliser un projet ou deux sont partout et peuvent vous aider à démarrer dans le monde du freelance.

Voici vos options :

Devenir freelance sur les places de marché

Sans surprise, c’est là que beaucoup de nouveaux freelances trouvent leurs premiers clients. Des sites comme 5euros.com et malt.com peuvent être une excellente source de travail régulier, mais ils sont aussi remplis de concurrence.

Ne soyez pas surpris de voir 50 à 100 candidats pour un seul travail, dont beaucoup proposent moins du prix normal. L’astuce consiste à ne pas vous laisser déconcerter.

Vos plus grands atouts seront votre profil et ce que vous écrirez dans votre candidature quand vous postulez à un job. Un profil bien rédigé et entièrement rempli, ainsi qu’une candidature adaptée au projet, vous placeront instantanément dans les 10 % des meilleurs candidats, même si vos tarifs sont plus élevés que la plupart des autres.

Comment réussir sur une plateforme de freelance ?

Il est important de savoir que si vous êtes totalement novice sur ces sites, vous devrez peut-être baisser un peu vos tarifs pour obtenir vos premiers contrats. En effet, vous n’aurez aucun retour d’expérience, ce qui rendra votre choix un peu aléatoire pour les clients.

Mais dès que vous aurez obtenu quelques bonnes critiques, vous pourrez augmenter vos prix au niveau souhaité (nous reviendrons sur la tarification plus loin dans ce livre).

Il est recommandé d’essayer tous les sites de freelancing auxquels vous pouvez penser, car ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. Certains conviendront mieux aux écrivains, d’autres sont parfaits pour les programmeurs.

Vous pouvez réutiliser une grande partie de votre profil sur chacun d’entre eux, ce qui ne vous demandera pas beaucoup de temps pour tout mettre en place. N’oubliez pas d’activer les alertes e-mail si ce n’est pas le réglage par défaut, sinon vous risquez de manquer des invitations de clients potentiels !

Les médias sociaux

Nous avons brièvement évoqué les médias sociaux précédemment. Vous savez donc déjà qu’ils peuvent être un allié puissant pour acquérir de nouveaux clients.

Cependant, si vous n’y prenez garde, ils peuvent aussi être un gros gouffre à fric avec très peu d’avantages. Il est facile de tomber dans le piège des réseaux sociaux qui nous pousse à perdre des heures en défilant notre feed d’actualité.

Les interruptions sont votre plus grand ennemi lorsque vous essayez de travailler, alors limitez votre utilisation des médias sociaux aux moments où vous n’êtes pas en train de travailler sur une mission.

Tous les principaux médias sociaux peuvent être utiles pour trouver des clients, mais la plupart des freelances se concentrent principalement sur Twitter et LinkedIn, car il est plus facile d’en faire une affaire à 100%.

Forums et réseaux de discussion

Les forums et les groupes de discussion comme les réseaux Télégram et discord peuvent être d’une aide précieuse pour trouver de nouveaux clients. Il existe deux stratégies de base que vous pouvez utiliser :

Allez là où se trouvent vos clients

Si vous êtes un rédacteur indépendant spécialisé dans la rédaction de textes pour les boutiques en ligne, allez sur les forums où se trouvent les propriétaires de ces boutiques. Si vous êtes un programmeur désireux de travailler pour des startups, allez sur leurs forums.

L’idée n’est pas de rejoindre ces forums et de commencer à spammer vos services, mais plutôt de fournir votre expertise et d’établir votre crédibilité. La plupart des forums vous permettent de définir une signature de votre choix, dans laquelle vous pouvez écrire un bref texte sur vos services et peut-être mettre un lien vers votre site Web.

Il ne s’agit pas d’une méthode qui vous apportera des clients dès le premier jour, mais plutôt d’une stratégie à long terme. Vous pourriez simplement consacrer 10 minutes par jour à parcourir les forums de votre choix et à rédiger quelques réponses. Tôt ou tard, vous obtiendrez des résultats.

Allez là où vos clients cherchent

Supposons que vous soyez un rédacteur indépendant. Lorsqu’un de vos clients potentiels décide de faire appel à un rédacteur pour une mission spécifique, il y a de fortes chances qu’il tape “rédacteurs indépendants”, “engager un rédacteur” ou quelque chose de ce genre dans Google.

Certains des résultats qu’ils obtiennent seront des forums sectoriels (de rédaction dans ce cas), et ils peuvent très bien finir par les parcourir pour trouver quelqu’un de convenable. C’est votre chance !

Cela signifie que vous devriez rejoindre les forums du secteur et y faire de la publicité. Si vous êtes rédacteur, rejoignez les forums d’écriture. Programmeur ? Rejoignez des forums de programmation.

Vous voyez le tableau.

Presque tous les grands forums disposent d’un “Marché” ou d’une zone “Achat/Vente/Commerce” où vous pouvez publier une annonce pour vos services.

Parfois, vous devez avoir un certain nombre de messages sur le forum avant de publier une annonce, mais pas toujours. Certains forums peuvent exiger des frais si vous souhaitez publier une annonce. C’est malheureusement le prix à payer pour faire des affaires.

Dans de nombreux cas, une seule annonce peut apporter de nombreux clients, ce qui en vaut la peine. Essayez au moins de poster une seule annonce et voyez ce qui se passe.

Le Cold calling/email

C’est une chose que beaucoup de freelances redoutent, surtout les appels à froid. Le principe est simple : contacter par appel ou par email des prospects pertinents qui pourraient être intéressés par vos services et les convaincre d’acheter.

La nécessité d’y penser ou non dépend de votre secteur d’activité : un concepteur de sites Web indépendant à la recherche de clients dans le secteur des petites entreprises aura généralement beaucoup plus de chance de faire du démarchage téléphonique qu’un programmeur, par exemple.

Il est important de se rappeler que le démarchage à froid est un jeu de chiffres, et qu’il devient plus facile avec le temps. Au final, il ne s’agit de rien d’autre que de “faire X appels, obtenir Y rendez-vous”.

Au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience et en confiance, votre taux de réussite augmentera, mais ne vous attendez pas à ce que cela devienne “facile”.

E-mailing

Étant donné que le démarchage téléphonique peut être si fastidieux, la plupart des indépendants préfèrent utiliser l’e-mail. Il n’y a rien de mal à cela, mais vous devez savoir qu’un e-mail recevra beaucoup moins d’attention par défaut.

Certaines entreprises recevront chaque mois des e-mails de free-lances enthousiastes et hésiteront à ouvrir le vôtre. La personnalisation des e-mails n’est pas seulement importante, elle est absolument essentielle.

Si votre message n’est pas adapté à l’entreprise à laquelle vous vous adressez, vous aurez beaucoup de mal à gagner sa clientèle.

De même, ne rendez pas votre e-mail initial trop long. Présentez-vous simplement, dites-leur ce que vous avez à offrir et pourquoi ils devraient envisager de vous engager. C’est tout. S’ils sont intéressés, ils vous contacteront.

Préparez-vous à recevoir très peu de réponses, car l’e-mailing à froid est un jeu de chiffres, tout comme le démarchage téléphonique.

Comment trouver des prospects en freelance

Comme d’habitude, le moyen le plus simple de trouver des prospects à appeler ou à envoyer par courrier électronique est d’utiliser Google.

Essayez de sortir un peu des sentiers battus et n’optez pas immédiatement pour les cibles les plus évidentes. Faites une grande liste de tous les types d’entreprises que vous pouvez imaginer avoir besoin de vos services, et parcourez-la une par une pour trouver des cibles.

Conservez une liste des entreprises que vous avez contactées afin de pouvoir prendre des notes facilement, et ne prenez pas le risque de contacter la même entreprise plus d’une fois.

Le bouche à oreille

Au bout d’un certain temps, lorsque vous avez réalisé quelques projets, vous pouvez constater que le travail commence à arriver presque par magie. C’est le pouvoir du bouche-à-oreille, et la raison pour laquelle vous devez toujours faire de votre mieux dans chaque projet sur lequel vous travaillez.

Un client satisfait peut finir par recommander vos services à qui veut bien l’entendre. Non seulement c’est efficace pour faire passer le mot, mais les clients qui viennent à vous grâce à ces recommandations seront déjà “pré-vendus” sur vos services.

Ils savent qu’ils peuvent vous faire confiance et que vous en valez la peine.

En outre, leur ami l’a dit, et leur parole pèse plus lourd que tout message de marketing.

Pour encourager le bouche-à-oreille, il n’y a pas de mal à demander à certains de vos clients s’ils connaissent quelqu’un d’autre qui pourrait avoir besoin d’un freelance compétent comme vous. Dans le pire des cas, ils ne penseront à personne.

Dans le meilleur des cas, vous obtiendrez plus de travail que vous ne pourriez en gérer, uniquement grâce aux recommandations !

Ce qu’il faut garder à l’esprit pour devenir un freelance à succès :

Il est facile de se décourager lorsque vous débutez et que les affaires sont lentes. En fait, les affaires peuvent être lentes même si vous êtes un freelance établi depuis plusieurs années. C’est ainsi que fonctionne ce secteur.

La meilleure chose que vous puissiez faire est d’utiliser ce temps mort pour vous concentrer sur votre marketing. Si vous mettez en œuvre la plupart (ou la totalité) des stratégies que nous avons évoquées, vous ne devriez avoir aucun problème à trouver des clients.

N’oubliez pas de consacrer du temps au marketing, même lorsque votre activité est en plein essor, car vous ne savez jamais quand vous allez connaître un creux. Si vous avez déjà de nouveaux prospects en vue à ce moment-là, vous serez dans une bien meilleure position que quelqu’un qui panique parce qu’il n’a pas fait de marketing depuis des mois et qu’il doit maintenant repartir presque de zéro.

Points à retenir :

  • Ne considérez pas le marketing comme une activité ponctuelle, vous devez poursuivre vos efforts de marketing en permanence, même lorsque vous êtes occupé par des projets.
  • Les sites de freelancing en ligne regorgent de concurrents qui travaillent à des tarifs bas. Vous devez donc montrer aux clients pourquoi vous êtes meilleur (et pourquoi vous valez plus d’argent).
  • Les blogs et les médias sociaux peuvent être un excellent moyen de vous faire connaître en tant qu’autorité dans votre domaine et de nouer des contacts avec d’autres personnes partageant les mêmes idées.
  • Inscrivez-vous et restez actif sur les forums où vos clients potentiels se rassemblent et sur les forums où ils cherchent à embaucher des freelances comme vous.
  • La prospection à froid peut être efficace pour certains types de freelances, mais il doit être traité comme un jeu de chiffres (“appelez/envoyez X personnes, obtenez Y rendez-vous”).
  • Ne vous découragez pas si vous ne voyez pas de grands résultats au début, il faut parfois un certain temps pour que tous vos efforts soient récompensés.

Conclusion

Devenir freelance est l’un des meilleurs moyens de gagner de l’argent car la demande de services tels que la conception graphique, la conception de sites Web et la rédaction est très forte.  Cependant, il n’est pas facile de s’en sortir en tant qu’indépendant aujourd’hui.

Il y aura des moments où vous vous demanderez dans quoi vous vous êtes fourré et comment vous pourrez trouver un autre client. D’autres fois, vous travaillerez tôt le matin et tard le soir pour essayer de terminer toutes vos missions dans les temps.

Si vous débutez, ne vous attendez pas à gagner un revenu à temps plein tout de suite. La construction de votre réputation et de votre clientèle prend du temps, alors allez-y avec des attentes réalistes et ne vous découragez pas si les affaires sont lentes au début.

Au fur et à mesure que vous apprendrez et que vous acquerrez de l’expérience, vous gagnerez plus d’argent et, tout à coup, vous vous rendrez compte que vous obtenez de nouveaux projets tout le temps, avec un marché très limité.

Le freelancing n’est certainement pas fait pour tout le monde, mais si vous êtes le type de personne qui privilégie la liberté personnelle et le fait d’être son propre patron plutôt que la sécurité de l’emploi, il y a de fortes chances que cela vous plaise vraiment.

Grâce à la faible barrière à l’entrée, il est facile de tenter sa chance sans risquer de perdre quoi que ce soit. La question est de savoir ce que vous attendez.

Utilisez les conseils de cet article pour vous lancez et commencer par gagner votre vie. Je vous souhaite beaucoup de succès …

PS : si cet article vous a apporté quelque chose, n’hésitez pas à le partager autour de vous pour le faire connaître à votre entourage.

1 réflexion sur “Devenir freelance : le guide détaillé pour réussir facilement”

  1. Ping : ▷ 8 conseils simples et infaillibles pour réussir son marketing digital (pour les petites entreprises)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page